L' ASSOCIATION

Des membres engagés

Le think tank citoyen WATHI est l’émanation de l’association portant le même nom. L’association a été légalement constituée en décembre 2014 à Dakar (Sénégal) au terme d’une Assemblée générale des membres et formellement autorisée à commencer ses activités en mars 2015.

L’association est composée de femmes et d’hommes de toutes nationalités, résidant partout dans le monde, qui sont attachés à l’amélioration des conditions de vie des populations actuelles et futures de l’Afrique de l’Ouest en particulier et de l’Afrique en général. Les membres de l’association composent l’Assemblée générale.

L’association est dirigée au nom de l’Assemblée générale par un Comité directeur.

Les membres de WATHI sont enregistrés comme tels auprès de l’association. Ils s’acquittent d’une cotisation annuelle et s’engagent à soutenir WATHI pendant au moins trois ans. Pour demander à adhérer à l’association, merci d’envoyer un email à l’adresse: joinwathi@wathi.org

Les membres et amis qui ont soutenu WATHI en 2015 ->


Les Amis de WATHI constituent un cercle plus large incluant les membres de l’association et toutes les personnes qui soutiennent WATHI par des contributions matérielles volontaires. Tout donateur de l’association qui s’identifie par ses nom, prénom et adresse email rejoint le cercle des Amis de WATHI.

Pour vous assurer d’être enregistré(e) comme Amie ou Ami de WATHI après avoir effectué un don au profit de l’association, merci d’envoyer un email à donate@wathi.org

Le Comité directeur est l’organe exécutif de l’association. Il détermine la stratégie de WATHI et s’assure de la concordance entre la mission de l’association, les objectifs intermédiaires et les moyens mis en œuvre pour les atteindre. Il joue un rôle clé dans la formulation de la stratégie de mobilisation de ressources et supervise sa mise en œuvre. Le président du Comité directeur est le président de l’association.

Gilles Olakounlé Yabi (Bénin)
Président

Analyste politique et économiste, Gilles Olakounlé Yabi a travaillé pendant sept ans comme analyste politique principal (2004-2008) puis comme directeur du Bureau Afrique de l’Ouest de International Crisis Group, une organisation internationale non gouvernementale de prévention et de résolution des conflits armés (2011-2013). Titulaire d’un doctorat en économie du développement de l’université de Clermont-Ferrand (France), Gilles Yabi a également été journaliste à l’hebdomadaire Jeune Afrique.

Il publie depuis des années des articles et éditoriaux sur son blog, le Blog de Gilles Yabi (http://gillesyabi.blogspot.com). Convaincu de la nécessité pour les nouvelles générations africaines de s’engager dans des causes qui vont au-delà de leurs seuls accomplissements professionnels individuels, et disposé à s’investir dans un projet ambitieux mais réaliste à l’échelle régionale, il a quitté ses fonctions à Crisis Group en décembre 2013 pour se consacrer  au lancement de l’initiative WATHI tout en étant consultant indépendant sur les questions de gouvernance politique et de gestion de crises en Afrique de l’Ouest. Gilles parle couramment le français, l’anglais et le tchabè, langue béninoise proche du yoruba.

Faty Kane (Sénégal)
Vice-Présidente

Faty Kane est spécialiste de la conception et de la mise en œuvre de stratégies de plaidoyer et de campagne, notamment sur les questions liées à l’éducation, l’agriculture, les droits des filles et des femmes. Diplômée de l’Institut Africain de Management (IAM) de Dakar en marketing et communication, Faty Kane coordonne la campagne globale de Plan International «Parce que je suis une fille» pour l’Afrique de l’Ouest.

Elle a précédemment travaillé à Action Aid, en plus des organisations qu’elle a accompagnées en tant que consultante indépendante dans le développement de leurs stratégies. Il s’agit notamment d’OxfamEnda SantéBritishCouncil et Intrahealth. Faty Kane parle couramment le wolof, le pulaar, le français et l’anglais.

Tity Agbahey (Togo)
Secrétaire générale

Juriste, Tity Agbahey est diplômée en droit pénal et criminologie. Elle a une expérience dans les questions de l’enfance et a passé trois ans à UNICEF France en qualité de plaideur. Avant de rejoindre Amnesty International et le bureau Afrique de l’ONG Girls Not Brides en tant qu’associée à la chargé de la stratégie Afrique, Tity Agbahey a travaillé comme chargée de recherche junior (Junior research fellow) sur les problématiques de sécurité humaine en Afrique de l’Ouest au sein de la division prévention des conflits et analyse de risques de l’Institut d’Etudes de sécurité (Institute for Security Studies, bureau de Dakar).

Elle a mené des recherches et contribué à la préparation d’études sur les contextes politiques et sécuritaires préélectoraux de plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest (Côte d’Ivoire,  Guinée et Nigéria). Tity Agbahey parle français, anglais et comprend l’italien.

Armel Boris Agbohoui (Bénin)
Trésorier

Diplômé en administration économique ainsi qu’en audit et contrôle de gestion, Armel Agbohoui a été auditeur senior chez Deloitte & Touche France pendant quatre ans où il a essentiellement exercé en tant que spécialiste en gestion des actifs (asset management). Il a également été chargé des audits et de la notation de sociétés de gestion d’actifs financiers.

Depuis 2004, Armel Agbohoui est contrôleur de gestion à la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) où il a successivement été en charge du budget, de l’élaboration et de l’analyse du compte de résultat prévisionnel, de la planification stratégique et de l’animation du dispositif de contrôle de gestion.

Liliane Bitong Ambassa (Cameroun)

Liliane Bitong Ambassa est l’ancienne représentante régionale du Conseil international des agences bénévoles (ICVA) pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, qui rassemble des ONG du Nord et du Sud depuis 53 ans. Auparavant, elle a dirigé le projet « ONG et réforme humanitaire » en République Démocratique du Congo puis en Côte d’Ivoire pour Oxfam et Action contre la Faim.

Liliane Bitong Ambassa a précédemment occupé les fonctions de directrice adjointe de l’ONG Initiative pour un leadership cohésif en RDC, coordonnatrice des activités de réintégration des personnes déplacées et réfugiées de l’agence technique de coopération allemande (GTZ) en RDC et en Sierra Leone, reporter humanitaire en Afrique de l’Ouest pour l’agence de presse IRIN NEWS, alors rattachée aux Nations Unies. Elle est titulaire du Master européen en assistance humanitaire délivré par les universités de Groningen aux Pays-Bas et Bochum en Allemagne.

Mamadou Diallo (Côte d’Ivoire)

Praticien des affaires publiques et de la communication stratégique, Mamadou Diallo a à son actif une décennie d’expérience à Paris, Bruxelles, Genève puis Abidjan où il a travaillé sur des problématiques en rapport avec l’Afrique de l’Ouest. Après un passage à la Commission européenne (Europe Aid), il devient lobbyiste accrédité auprès du Parlement européen pour International AIDS Vaccine Initiative. A Genève, il travaille notamment dans l’équipe des « partenariats » du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme et dans l’unité responsable de la « diplomatie humanitaire » du Comité International de la Croix Rouge (CICR).

Consultant indépendant basé à Abidjan et oeuvrant dans plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest, Mamadou Diallo accompagne des organisations publiques et privées dans le domaine des affaires publiques, de la communication et de la formation.

Okeoma Ndidi Ibe (Nigeria)

Okeoma Ndidi Ibe a commencé sa carrière professionnelle en qualité de procureur au sein de juridictions de deux Etats du Nigéria. Admise au barreau en 2002, elle a exercé comme juriste spécialisée dans les questions de genre, paix et sécurité au sein d’un grand cabinet nigérian. Okeoma Ndidi Ibe dispose d’une expérience de plus de treize ans en matière de gestion de projets dans le domaine de la recherche, de la formation et des modes alternatifs de règlement des conflits.

Avant de devenir consultante indépendante, elle a occupé des fonctions de responsabilité au Nigeria au sein d’organisations telles que Transparency International, CLEEN Foundation et le Centre pour la démocratie et le développement (Centre for Democracy and Development, CDD).

Mahaman Sani (Niger)

Titulaire d’un doctorat en sciences économiques de l’Université d’Auvergne en France, Mahaman Sani travaille depuis une douzaine d’années dans les domaines de la finance publique et privée et de l’enseignement supérieur. Il a travaillé comme chargé des opérations à la Banque régionale de Solidarité (BRS, filiale du Niger), avant d’occuper le poste d’économiste, expert en finances publiques, avec rang de conseiller du Premier ministre, à la Cellule d’Analyse et de Prospective en Développement du Niger.

Parallèlement, il était chargé de cours d’économie à l’Université et à l’Ecole Nationale d’Administration, à Niamey. Depuis 2012, il est économiste en charge du développement du secteur privé au Bureau du Groupe de la Banque Mondiale au Niger, avec des interventions sur le Mali, la Côte d’Ivoire et le Bénin.

Le Comité directeur, organe exécutif de l’association, a mis en place progressivement une petite équipe permanente de collaborateurs qui animent le think tank WATHI, notamment la production du site internet et les activités de dissémination de connaissances, de communication et de plaidoyer. L’équipe permanente est supervisée par le président du comité directeur et est au service de l’association.

Gilles (Bénin)

Docteur en sciences économiques et analyste politique, Gilles Olakounlé Yabi préside le comité directeur de l’association WATHI. Il supervise le travail de l’équipe permanente du think tank. Gilles a été analyste politique principal (2004-2008) puis directeur du Projet Afrique de l’Ouest de l’organisation International Crisis Group. Il est à l’origine de la création de WATHI.

Babacar (Sénégal)

Babacar Ndiaye est chargé des opérations et de la coordination de l’équipe de WATHI. Il est titulaire d’un master professionnel en Gouvernance publique mention « carrières internationales et diplomatiques » de l’Université d’Auvergne Clermont 1 (France). Il est spécialiste des questions de gouvernance, d’intégration et de sécurité (terrorisme) en Afrique de l’Ouest.

Dieynaba (Sénégal)

Diplomée en relations internationales et études de genre du Minnesota State University, Mankato, Dieynaba Niabaly est coordinatrice associée à WATHI, responsable des rubriques Le Débat et Tribune. Elle est passionnée par l’éducation des jeunes, le développement rural et les questions de genre.

Anne Marie (Cameroun)

Anne Marie Befoune est traductrice, diplômée de l’Advanced School of Translators and Interpreters de l’Université de Buea au Cameroun. Passionnée des questions de gouvernance et de participation citoyenne, elle est membre de l’équipe permanente de WATHI.

André (Togo)

André Adjayi est responsable informatique à WATHI. Passionné de nouvelles technologies, il est ingénieur informaticien spécialisé en sécurité des réseaux et systèmes.

Brice (Sénégal)

Titulaire d’un master en Gestion des Ressources Humaines de l’école Supmanagement du Maroc. Brice Dier Koué est stagiaire assistant aux opérations au sein de WATHI. Il est passionné de géopolitique africaine et littérature. Brice est Sénégalais d’origine ivoirienne.

Assane (Sénégal)

Titulaire d’une licence en Génie Logiciel et Sécurité des TIC, Assane Thione Ba est passionné de culture urbaine, de science et d’innovations technologiques. Il est stagiaire en infographie et assistance informatique.

Diary Sow (Sénégal)

Titulaire d’un master en Solidarité internationale, Action Humanitaire et Crises de l’université de Lille 2 (France), elle est intéressée par la problématique droits de l’homme en milieu carcéral. Elle est assistante stagiaire en recherche et communication.

CONTACTEZ NOUS

On vous répondra dès que possible

En cours d’envoi

©2017 WATHI Think Tank Citoyen de l'Afrique de l'Ouest -  Mentions légales   -  Charte du Wathi

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account