Présentation du Comité Permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS)

Site officiel du CILSS


Le Comité Permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS) a été créé le 12 septembre 1973 à la suite des grandes sécheresses qui ont frappé le Sahel dans les années 70. Il regroupe de nos jours treize (13) États membres dont 8 États côtiers (Bénin, Côte d’ivoire, Gambie, Guinée, Guinée-Bissau, Mauritanie, Sénégal, Togo), 4 États enclavés (Burkina Faso, Mali, Niger, Tchad) et 1 État insulaire (Cap Vert).

Mandat

Le mandat ou l’objectif général qui guide l’action du CILSS est de s’investir dans la recherche de la sécurité alimentaire et dans la lutte contre les effets de la sécheresse et de la désertification, pour un nouvel équilibre écologique au Sahel à travers :

  • La formulation, l’analyse, la coordination et l’harmonisation des stratégies et politiques ;
  • Le renforcement de la coopération scientifique et technique ;
  • La collecte, le traitement et la diffusion des informations ;
  • Le renforcement des capacités des différents acteurs, y compris le secteur privé ;
  • La capitalisation et la diffusion des expériences et acquis ;
  • L’accompagnement dans la mise en ouvre des stratégies, politiques et programmes.

Au niveau politique et technique, l’Institution est coordonnée par des instances statutaires :

  • Conférence des Chefs d’État et/ou de Gouvernement
  • Conseil des Ministres
  • Comité Régional de Suivi et de Programmation
  • Conseil de Direction

Au plan organisationnel, le CILSS est structuré en trois (3) sites :

  • Secrétariat Exécutif (situé à Ouagadougou, Burkina Faso)
  • Institut du Sahel (institution spécialisée basée à Bamako, Mali)
  • Centre Régional AGRHYMET (institution spécialisée basée à Niamey, Niger).

Objectifs opérationnels

Quatre objectifs opérationnels ou spécifiques contribuent à la réalisation de cet objectif général à savoir :

  • Les Sahélien(ne)s disposent d’une meilleure sécurité alimentaire et gèrent mieux les ressources naturelles et les questions de population/développement Suivre et impulser des actions d’échanges des produits agricoles et agroalimentaires ;
  • La maîtrise de l’eau pour l’amélioration des conditions de vie des populations sahéliennes est renforcée ;
  • Les Sahélien(ne)s disposent de marchés nationaux et régional dynamiques, fluides et intégrés pour les échanges des produits agricoles et agroalimentaires ;
  • Le CILSS fait autorité dans les domaines de SA, LCD/GRN, maîtrise de l’eau, population et développement au plan sous-régional et international.

Fonds et répartition du budget :

Le budget du CILSS qui s’élevait à 70 millions en 1974 et qui représentait la contribution des Etats-Membres, est passé à plus de 20 milliards en 2015. La contribution des Etats-Membres se chiffre à 672.650.898 francs soit 3,36%. La contribution des Etats est donc passée de 43,23% à 3,36%.

Le budget estimatif pour la mise en œuvre du Programme de Travail 2015-2019 du CILSS s’élève à cent sept milliards neuf cent quatre-vingt-un millions cinq cent mille (107 981 500 000) francs FCFA. Le budget est ainsi reparti : Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle (SAN) : 32,03% ; Gestion de Ressources Naturelles (GRN) : 27,99% ; Maîtrise de l’Eau (ME) :15,19% ; Accès au Marché et gestion des flux transfrontaliers (AM) : 6,37% ; Population genre et développement (PGD) : 11,11%; Management et leadership (ML) : 7,32%.

Management et leadership

Le leadership du CILSS sera renforcé pour en faire l’organisme de référence par excellence des États, des organisations inter gouvernementales et des autres acteurs du développement de la sécurité alimentaire, du changement climatique, de la gestion des ressources en eau, de l’accès à l’aliment de base, des questions de population et du développement.

Ceci se fera à travers:

  • Le renforcement du mandat des CONACILSS ;
  • L’amélioration des relations avec les différents Etats ;
  • La réduction de la dépendance au financement externe ;
  • La mise en place d’une bonne stratégie de communication ;
  • L’amélioration de la planification et du système de suivi-évaluation ;
  • La production d’informations administratives et financières fiables et en temps opportun, et
  • L’amélioration du système de gestion des ressources humaines.

Partenariat

Partenaires au développement

Le Club du Sahel constitue une instance de dialogue entre les pays Sahéliens et leurs amis de l’OCDE. Il entretient un lien permanent et dynamique avec le CILSS. Les Secrétariats Exécutifs (CILSS, Club du Sahel) ont développé des réflexions communes sur l’avenir du Sahel et de la Coopération : Sahel 21 et Coopération 21.

Partenaires bilatéraux

Le CILSS entretient un partenariat fructueux avec les agences de coopération et les pays suivants : États-Unis d’Amérique (USAID), France, Union européenne, Banque mondiale, Banque africaine de développement (BAD), Banque Islamique de développement (BID).


Les Wathinotes sont soit des résumés de publications sélectionnées par WATHI, conformes aux résumés originaux, soit des versions modifiées des résumés originaux, soit des extraits choisis par WATHI compte tenu de leur pertinence par rapport au thème du Débat du mois. Lorsque les publications et leurs résumés ne sont disponibles qu’en français ou en anglais, WATHI se charge de la traduction des extraits choisis dans l’autre langue. Toutes les Wathinotes renvoient aux publications originales et intégrales qui ne sont pas hébergées par le site de WATHI, et sont destinées à promouvoir la lecture de ces documents, fruit du travail de recherche d’universitaires et d’experts.

The Wathinotes are either original abstracts of publications selected by WATHI, modified original summaries or publication quotes selected for their relevance for the theme of the Debate of the Month. When publications and abstracts are only available either in French or in English, the translation is done by WATHI. All the Wathinotes link to the original and integral publications that are not hosted on the WATHI website. WATHI participates to the promotion of these documents that have been written by university professors and experts.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CONTACTEZ NOUS

On vous répondra dès que possible

En cours d’envoi

©2017 WATHI Think Tank Citoyen de l'Afrique de l'Ouest -  Mentions légales   -  Charte du Wathi

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account