L’opposition unie contre le président Issoufou dans l’hypothèse d’un second tour

L’opposition unie contre le président Issoufou dans l’hypothèse d’un second tour

Au Niger, la campagne électorale pour la présidentielle et les législatives du 21 février est lancée depuis le 30 janvier 2016. Le président Mahamadou Issoufou, qui brigue un second mandat, a inscrit son action dans la dynamique du « un coup K.O » à l’image des présidents Alassane Ouattara de la Cote d’Ivoire et Alpha Condé de la Guinée. Il a promis à ses partisans une victoire « dès le premier tour ».

Le camp du président sortant a renforcé sa présence sur les réseaux sociaux ces derniers jours. La page facebook fait le suivi des nombreux déplacements du président avec des images de rassemblements importants de populations https://www.facebook.com/issoufoumahamadou2016/. Le compte tweeter du président Issoufou a connu également un regain d’activité ces derniers jours (Issoufou2016 ‏@issoufou2016).

Dans sa stratégie de reconquête du pouvoir, l’équipe de campagne d’Issoufou a présenté un document qui constitue le bilan de ses cinq années de gouvernance. Le document est intitulé « Bilan des 5 ans de mise en œuvre du programme de renaissance Avril 2011 – Décembre 2015 » http://www.renaissanceniger.com/sites/default/files/fichiers/bilan_des_5-ans.pdf

Les principaux candidats de l’opposition ont décidé de mettre en place une coalition pour l’alternance 2016. Ils ont signé un accord qui prévoit le soutien à celui sera le mieux placé en cas de deuxième tour. Parmi les signataires figurent les principaux opposants à Mahamadou Issoufou : Seini Oumarou, du Mouvement national pour la société de développement (MNSD NASSARA), Mahamane Ousmane, du Mouvement des Nigériens pour le renouveau démocratique (MNRD), Amadou Boubacar Cissé, de l’Union pour la démocratie et la République (UDR-Tabbat) et Hama Amadou du Mouvement démocratique nigérien (Moden Lumana).

L’ancien Premier ministre Seyni Oumarou a dévoilé les sept axes de son programme pour le pays. Il s’agit de : la sauvegarde et la promotion de la démocratie, l’état de droit et la bonne gouvernance ; la souveraineté alimentaire ; l’accès des ménages nigériens aux services sociaux de base, en particulier l’éducation, la santé, l’eau potable ; la valorisation des ressources naturelles du pays ; la mise en œuvre d’une nouvelle gouvernance économique et financière fondée sur une croissance moyenne annuelle de 8% http://news.aniamey.com/h/65844.html.

Les internautes ont multiplié les messages de paix, à l’intention des militants du président Issoufou et du candidat Hamadou, actuellement en prison pour une affaire de droit commun de trafic de bébés, les invitant au calme et à la sérénité.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CONTACTEZ NOUS

On vous répondra dès que possible

En cours d’envoi

©2017 WATHI Think Tank Citoyen de l'Afrique de l'Ouest -  Mentions légales   -  Charte du Wathi

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account